Lettre d'informations

Détox 

Découvrez notre catégorie détox et ses produits

La vie que nous menons au quotidien nous oblige bien souvent à produire ou absorber des toxines, ce qui est dû notamment aux polluants que nous respirons, ou à l'alimentation que nous avons adoptée au quotidien. Certains excès vis-à-vis de la nourriture, voire même en substances telles que l'alcool...

En Savoir Plus
  • Orthosiphon
    Orthosiphon

    L'Orthosiphon est originaire d'Asie du Sud-Est et d'Australie.Ses feuilles renferment de l'acide caféique et des sels de potassium.

  • Pensée Sauvage
    Pensée Sauvage

    Tous les bienfaits de la pensée sauvage au quotidien

    La pensée sauvage est une plante herbacée, que l'on retrouve un peu partout en Europe, ainsi qu'en Asie et au Québec et qui se caractérise par son côté vivace. Celle-ci apprécie également les terres en altitude, et elle se développe notamment sur les sols acides ou neutres, près des berges et des alluvions. Sa floraison a lieu d'avril à septembre et c'est là que le charme agit, puisque la particularité la plus forte de la pensée sauvage est la beauté de ses fleurs. Il s'agit généralement de petites fleurs bicolores ou tricolores, à l'apparence très caractéristique, avec des couleurs variées.

    Une fleur qui adopte différentes teintes

    En général, elle est jaune et violette, mais les formes les plus recherchées sont celles qui sont dotées de trois couleurs, avec du blanc en plus. Elle est particulièrement décorative et esthétique, expliquant l'un des premiers attraits pour ce végétal. Mais en plus d'avoir des qualités visuelles, la pensée sauvage est également un ingrédient de choix dans la réalisation de compléments alimentaires variés. Elle est très anciennement employée dans la médecine traditionnelle, ainsi que l'herboristerie, grâce aux différentes vertus des parties aériennes de la plante.

    Une histoire ancienne

    On utilise ainsi la pensée sauvage depuis très longtemps en phytothérapie. Celle-ci est pourvue d'acide salicylique notamment, d'acides phénolcarboxyliques, de tanins, de flavonoïdes, de caroténoïdes, de coumarines, de saponines, et bien d'autres molécules encore, qui apportent à cette plante toutes ses qualités, et explique pourquoi elle est aussi appréciée. On utilise la pensée sauvage en usage externe également, afin de soulager certaines affections d'ordre dermatologique. Il s'agit d'une plante dont les qualités sont nombreuses et reconnues depuis des siècles.

  • Bardane
    Bardane

    Les différentes vertus de la bardane

    La bardane est une plante de la famille des astéracées, plus exactement il s'agit même d'un groupe d'espèces. La première particularité de ce végétal est dans son aspect : en effet, on trouve des capitules dont les bractées sont pourvues de petits crochets. D'ailleurs, bien souvent, on se retrouve avec ces petits éléments accrochés à nos vêtements. Ceux-ci sont généralement aussi présents sur les pelages des animaux de par leur forme qui a tendance à agripper assez facilement ce qui les entoure. Ces plantes sont assez reconnaissables, notamment par leur aspect esthétique.

    Une fleur ressemblant à un oursin

    Ainsi, la bardane ressemble à un petit oursin, tout particulièrement sa fleur, qui est composée de pétales fuchsias, qui semblent être pointus, à l'instar par exemple, du chardon-marie, une plante qui est dotée de fleurs assez ressemblantes. On consomme généralement la bardane par le biais de ses racines et de ses jeunes pousses. On les fait cuire pour les déguster, notamment au Japon, où ce légume porte alors le nom de gobo. On trouve au sein de la bardane un certain nombre de principes actifs qui ont des effets probants sur certains maux du quotidien.

    Les principes actifs de la bardane

    Celle-ci par exemple, contient de l'inuile, aussi bien dans ses fruits que dans ses racines. Il n'est d'ailleurs pas rare de les consommer en décoction afin de pouvoir profiter des différents principes actifs qui s'y trouvent. On peut également employer la bardane de manière externe, notamment pour s'occuper de certains désordres liés à la peau ou aux cheveux. On a souvent utilisé la bardane pour soigner les piqûres d'insectes par exemple. Diverses pharmacopées traditionnelles reconnaissent ses différents effets.

  • Pissenlit
    Pissenlit

    Le pissenlit, une plante de nos prairies

    Impossible de passer à côté du pissenlit, une plante qui pousse partout ou presque, que l'on trouve en France bien entendu, mais pas uniquement. Elle a une particularité : elle est en mesure de se développer même quand le climat est très froid. Celle-ci est en mesure de résister lorsque le gel est toujours là, comme au Canada ou en Russie par exemple. Dès la fonte des neiges, le pissenlit, mis en repos à partir de l'automne, se remet alors à sortir, et fleurit rapidement durant les premiers jours du printemps, une vingtaine de jours environ après la repousse de la plante.

    Une plante pourvue de deux aspects

    Le pissenlit a une autre particularité, c'est une plante que l'on peut imaginer de deux manières différentes. D'un côté, on visualise bien entendu cette fleur d'un jaune très intense, de l'autre la même plante, mais pourvue de ses petites aigrettes, qui s'envolent, lorsque l'on souffle dessus. Elle est donc pourvue de plusieurs aspects, en fonction de la saison. Les pissenlits sont des espèces du genre Taraxacum. Certaines autres espèces sont également qualifiées à tort de pissenlit, il s'agit effectivement d'une erreur.

    Une fleur que l'on peut consommer

    Ainsi, la fleur de pissenlit peut tout à fait être consommée puisqu'elle est comestible. Et celle-ci est pourvue d'un grand nombre d'avantages au niveau nutritif, ce qui explique pourquoi on peut utiliser cette plante également en tant que complément alimentaires. Les feuilles sont dotées d'un taux important en vitamine C, ainsi qu'en beta-carotène, qui est le précurseur de la vitamine A. On pourra citer l'un de ses surnoms afin de vous faire comprendre ses vertus, puisqu'on l'appelle également pisse-au-lit, ayant des qualités diurétiques selon la croyance.

  • Millefeuille
    Millefeuille

    Le millefeuille en complément alimentaire

    C'est à l'an 1200 avant notre ère que l'on aurait utilisé pour la première fois l'achillée millefeuille, que l'on appelle aussi millefeuille simplement, et la légende veut que ce soit Achille, qui ait utilisé cette plante pour la première fois pour soigner les guerrier blessés. À partir de cette période, on a donc continué d'utiliser cette plante pour ces différentes applications, afin d'arrêter les hémorragies externes des blessures, mais aussi en guise de désinfectant, afin d'éviter que les blessures de guerre ne s'infectent, et ce jusqu'au XIX ème siècle environ. On l'appelle également l'herbe militaire, pour ces raisons.

    Où utilise-t-on la millefeuille ?

    Ainsi, la millefeuille a été utilisée notamment en Asie, en Amérique du Nord et en Europe, des zones où elle pousse abondamment. Les propriétés remarquées et les utilisations de ce végétal sont les mêmes quels que soient les continents. Certaines populations au Canada ont également employé la millefeuille de manière à soigner les petits maux hivernaux tels que le rhume par exemple. On a également fait d'autres usages de cette plante. Son amertume est l'occasion de réaliser des préparations telles que des vins, des tisanes ou des salades, que l'on va aromatiser avec la millefeuille.

    Différentes utilisations

    Ainsi, la millefeuille ou achillée millefeuille est utilisée non seulement dans l'alimentation, mais aussi dans de nombreuses pharmacopées, notamment par le biais de compléments alimentaire. On peut utiliser ce végétal aussi bien de manière interne qu'externe, et la plupart du temps, ce sont les parties externes qui seront utilisées, comme les feuilles et les fleurs. Elle est récoltée du milieu de l'été jusqu'à l'automne dans toutes les zones où elle a pour habitude de pousser, et elle est plutôt remarquable par ses petites fleurs blanches qui se regroupent en bouquets.

  • Chardon-Marie
    Chardon-Marie

    Une plante sauvage de chez nous, le chardon-marie

    Le chardon-marie est très loin de vous être une plante étrangère. En effet, celle-ci nous entoure et se développe dans de très nombreuses régions françaises. Pour en trouver massivement, il suffit de se rendre notamment au sud de la Loire. C'est par exemple en bord de Méditerranée qu'elle se sent le mieux, ainsi que dans les coins situés légèrement en altitude, qui représentent un idéal pour cette plante plutôt connue. Elle peut ainsi s'épanouir de la manière la plus efficace possible, en donnant aux prairies quelques teintes de la couleur de sa fleur, particulièrement reconnaissable.

    À quoi ressemble le chardon-marie ?

    Le chardon-marie a justement une couleur et une forme qui sont très caractéristiques. Notamment, sa fleur est pourvue de pétales qui ressemblent à des épines, le tout d'une couleur entre le violet et le fuchsia, nous donnant ainsi l'impression qu'il s'agit d'un petit oursin coloré. Les feuilles de leur côté sont réellement épineuses, et cela rend évidemment ce végétal relativement difficile à cueillir comme vous pourriez le constater en essayant d'attraper un chardon-marie à pleines mains. Vous pourriez le regretter si c'était le cas, bien que les épines soient trop petites pour vous blesser véritablement.

    Une jolie plante aux 1001 vertus

    Evidemment, le chardon-marie peut être utilisé de différentes manières. Il faut savoir qu'il s'agit à la base d'un végétal totalement comestible. Cela permet ainsi de consommer les feuilles un peu à l'instar de l'épinard par exemple. Mais ses qualités en font également un complément alimentaire efficace pour réduire à néant de nombreux petits maux. Il contient des flavonoïdes, de la sibyline, et ce sont ces composés qui font du chardon-marie un composé très apprécié de ceux qui en consomment au quotidien.

  • Bourrache / Onagre
    Bourrache / Onagre

    Ce mélange d' huiles de Bourrache et d'Onagre est généralement utilisé pour son action bénéfique sur le cycle féminin.

  • Chlorella
    Chlorella

    La chlorella vulgaris

    La chlorella est un organisme microscopique, qui apprécie fortement les plans d'eau douce. Celle-ci est en effet une algue unicellulaire, donc infiniment petite, que l'on ne peut observer qu'au microscope. Cela fait environ 100 ans qu'elle fut découverte, par un chercheur nommé Martinus Willem Beijerinck. Celui-ci a pour la toute première fois mis en avant la présence de la chlorella dans les eaux où elle aime se reproduire, après les avoir observées au microscope. On notera en premier lieu la présence très importante de chlorophylle, ce qui a permis à la chlorella d'avoir ce nom.

    Une plante aquatique microscopique

    La chlorella est un organisme formé par une unique cellule. Ainsi, elle apprécie généralement de se rapprocher des siens, formant ainsi des amas de cellules. Les chlorelles sont généralement pourvues d'une forme globuleuse. Elles ne sont pourvues que d'un seul noyau. Bien que ces minuscules algues apprécient tout particulièrement l'eau douce, il a été remarqué que certains organismes se plaisent également dans l'eau salée, bien que cela soit plutôt rare. La chlorella a attiré l'intérêt des scientifiques notamment parce qu'elle présente des caractéristiques très intéressantes au niveau nutritif.

    Un organisme très nutritif

    La chlorella contient en effet des vitamines, des aides gras essentiels, et lors des années 40, on s'est beaucoup intéressé à cette algue notamment afin de solutionner éventuellement une pénurie au niveau alimentaire. Ainsi, il est possible de profiter de tous les bienfaits de ce micro-organisme bourré de nutriments par le biais de compléments alimentaires, à prendre en comprimés, en gélule, en poudre, ou sous le conditionnement qui vous convient le mieux, selon vos préférences. Il existe plusieurs type de chlorella comme la Vulgaris ou encore la Pyrenoidosa, celle que nous utilisons dans nos compléments est la Vulgaris.

0,00 €